Association d’éducation et de formation inter-culturelle
FES - Maroc DUNKERQUE - France
16 rue Zalagh – Agdal Rabat
Tél. : 037.67.57.29
Fax : 037.67.10.59
36 rue Thiers 59140 DUNKERQUE
e.mail : rencontre@asso-rencontre.com
Tél. : 03.28.63.71.87
Fax : 03.28.63.71.69
« ENTREPRENARIAT ET DEVELOPPEMENT LOCAL »
Dans la perspective de la construction d’un espace économique euro-méditerranéen
8èmes Rencontres Euro-
Méditerranéennes
Fes,
Les 5 et 6 octobre 2001
En partenariat avec :
- la Direction Régionale Centre Sud de l’OFPPT
(Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail)
- le groupe ETIGE (Ecole Technique d’Informatique et de Gestion d’Entreprise)
SOMMAIRE
- Environnement euro-méditerranéen
- Partenaires initiateurs du projet Rencontre et la CMJE
- Synthèse des travaux et proposition d’actions
- Rappel du programme
- Liste des participants
Extraits de deux articles pour situer l’environnement
des 8èmes Rencontres euro-méditerranéennes
“Le Conseil d’Association (Maroc - Union européenne) se réunit le 9 octobre à Bruxelles.
C’est un moment fort autant pour l’ensemble des ministres des Affaires étrangères européens
que pour la partie marocaine. Pour cette dernière, cette réunion annuelle prévue par l’accord
lui-même est l’occasion de revoir certains points. Cette année toutefois le Maroc innove et
demande à sa diplomatie de s’impliquer. Le ministre des Affaires étrangères, Mohammed
BENAÏ SSA, réunira en effet, la veille de la rencontre, l’ensemble des ambassadeurs du Maroc
en Europe, une manière de les sensibiliser sur leur rôle. [...] Aujourd’hui, l’Europe forme un
bloc. En face, une stratégie beaucoup plus large basée sur une politique concertée est
nécessaire. C’est un nouveau redéploiement dans la stratégie diplomatique.
Un an auparavant, ce même conseil s’était réuni à Luxembourg. Le Maroc avait à l’époque
formulé des propositions devant conduire à une réflexion postzone de libre-échange. A terme,
il faut que les relations Maroc / Union européenne évoluent vers une union douanière. Une
idée qui a fait sourire les Européens, mais qui, à long terme, est tout à fait à l’ordre du jour.
C’est donc un “statut avancé” qui est réclamé. “Plus qu’une association et moins d’adhésion”,
selon l’expression de SM le Roi Mohammed VI.
Aussi, l’agenda de cette rencontre est-il chargé. Au menu, il y a en effet du politique, de
l’économique et du social. [...] Sur le plan économique, c’est la mise en oeuvre de l’accord
d’association avec une dynamisation des relations bilatérales qui sera à l’ordre du jour. [...]
Sur le plan social, c’est la question de l’immigration qui sera forcément abordée par les
ministres des Affaires étrangères.”
(extraits de l’article de Fatima Mossadeq, L’Economiste, Casablanca, du 04 octobre 2001, page 2). Dans le même numéro,
page 9, L’Economiste annonçait les Huitièmes rencontres euro-méditerranéennes à Fès.
*****
“Le monde arabe a cru dans un premier temps qu’il aurait à souffrir des attentats. Mais
aujourd’hui, la diplomatie semble reprendre le pas sur les déclarations belliqueuses des
premiers jours. La dernière visite de la troïka* européenne en Egypte illustre cette tendance :
les alliés les plus proches des Etats-Unis cherchent à inclure les Etats arabes dans une large
coalition où ils se sentiront à l’aise. [...] Les Européens ont d’autres intérêts que ceux de
Washington. Les minorités musulmanes sont politiquement de plus en plus importantes en
Europe. [...] Le dialogue entre les deux rives de la Méditerranée doit aussi être repensé. Les
Européens doivent aller au-delà des mots.”
(extraits du Cairo Times repris par La Tribune, Paris, du 03 octobre 2001, page 36)
* Composée de Louis Michel, ministre des Affaires étrangères de Belgique et président en
exercice de l’Union européenne pour cette compétence ; de Javier Solana, Haut Représentant
pour la Politique étrangère et de sécurité commune de l’Union européenne ; et de Chris
Patten, commissaire européen chargé des Relations extérieures.
*****
PARTENAIRES INITIATEURS DU PROJET
RENCONTRE :
Association d’Education et de Formation Interculturelle, Rencontre est aussi, par son
département Relations Internationales, acteur et moteur de l’Europe qui se construit.
Les enjeux sont importants ; car dans l’état actuel des mentalités, la poursuite de la
construction européenne nécessite une information, une formation et un accompagnement de
proximité du citoyen .
Nous voyons chaque jour combien la compréhension mutuelle dans un contexte européen et
de mondialisation, est vitale ; elle demande aujourd’hui une réforme en profondeur des
mentalités.
Notre ambition :
- développer la compréhension des enjeux mondiaux actuels
- permettre au citoyen d’acquérir une réelle « intelligence » de l’Europe : où en sommesnous,
où va-t-on, comment devenir acteur de cette construction ?
- soutenir les acteurs dans l’élaboration de leurs projets européens
- favoriser le développement d’une compréhension mutuelle interculturelle
- participer, dans la perspective de l’élargissement et de la zone de libre échange du pourtour
méditerranéen, au développement de la coopération avec les pays d’Europe centrale &
Orientale et le Maghreb.
CMJE :
La mission de la CMJE est de promouvoir la Jeune Entreprise Marocaine Citoyenne dans la
nouvelle ère économique et politique.
Elle regroupe des associations de jeunes entreprises pour défendre leurs intérêt, créer et
développer une culture d’entreprise basée sur les valeurs suivantes :
- le respect des droits et des obligations
- la création et la redistribution équilibrée des richesses
- la promotion du produit marocain
- la lutte contre la corruption
- la lutte contre la concurrence déloyale
SYNTHESE DES TRAVAUX
- Structure souple temporaire pour une cible partagée
La fiabilité recherchée dans les partenariats entre entrepreneurs marocains et français demande une
méthode simple, pragmatique et contraignante.
Les résultats doivent être visibles rapidement et aisément. L’objectif doit être perçu de façon
permanente.
Les indicateurs utilisables peuvent être des cibles : objectifs intermédiaires. Lors de la mise en place,
on ne peut pas encore disposer d’antériorité, il serait bon de définir trois cibles successives sur la piste
de l’objectif essentiel de moyen terme. Après la mise en place, utiliser la dernière cible obtenue,
identifier la cible prochaine et la suivante. Toujours travailler sur un programme à trois cibles.
Entre les différentes cibles, il y a des repères qui sont des résultats quantitatifs. Les aspects qualitatifs
ne viendront que dans un temps suivant, lorsque la dimension objectif/résultat sera assimilée par le
créateur.
La dernière donnée de cette méthode est le calendrier. Tout objectif, toute cible, tout repère doit être
associé à une date, un repère-temps.
L’un des contenus de la formation/accompagnement serait cette méthodologie de progression,
d’évolution.
- Stratégie globale et déclinaison de politiques aux différents niveaux. De haut en bas, de
bas en haut…
Partir du terrain pour remonter vers le sommet, plutôt que l’inverse. C’est un objectif ambitieux et
difficile à atteindre concrètement.
Comment faire se rencontrer des intérêts qui sont sur des trajectoires différentes, à des altitudes
différentes, venant et allant entre des provenances et destinations différentes qui jusqu’alors se sont
ignorés ?
Les chartes, plans et autres documents gouvernementaux ne tiennent pas compte de l’unité de compte
humaine (l’Homme) ou économique (l’entreprise quelle que soit sa taille). Ils ont des objectifs
politiques, partisans.
L’influence sur l’élaboration de ces documents gouvernementaux est le fait uniquement des premiers
cercles de pouvoir. La méconnaissance volontaire et entretenue des unités de compte ci-dessus fait que
s’entretient une consanguinité suicidaire.
Les partenariats et essaimages réalisés à l’initiative de grandes sociétés ou groupes industriels et
commerciaux ne sont que des “miettes”, le gâteau étant réservé et partagé entre les tuteurs généreux
qui restent des rapaces prédateurs.
Les actions des “unités de compte humaines” ne peuvent s’exercer probablement qu’à la marge, sur
des petites quantités. Elles peuvent se développer sur des terrains en voie de défrichement (la région de
Fès plutôt que la région de Dunkerque). Elles ne peuvent exclure un pourcentage de “casse”.
L’intérêt de court/moyen terme est de capitaliser les “histoires heureuses” (fin positive du savoirfaire),
de les approprier, de les identifier et de les faire identifier (faire-savoir). Ce n’est qu’ensuite
qu’une modélisation sera aperçue, entendue par les sphères politiques et économiques.
Il restera encore beaucoup de chemin à parcourir pour la reconnaissance, la compréhension et la
duplication du modèle.
- Cibles repérées, dates, état des moyens, évaluation, conséquences
L’évaluation reste un moment difficile de réalisation d’une création. Le créateur seul (ou solitaire) n’a
pas la capacité d’évaluer sereinement la situation.
L’une des phases de l’accompagnement partenarial est le stade de l’évaluation.
Reprenant la suggestion de notation positive, toute évaluation part de zéro et chaque critère est évalué
à l’instant “t”. L’accumulation des notations des critères permet de situer la qualité du créateur, de
l’entreprise, la fiabilité et la crédibilité de l’un, la pérennité de l’autre.
Il ne faut pas lui donner le nom de bilan ou d’un des synonymes possibles. Il s’agit de vérifier la
position du module entrepreneur/entreprise sur la trajectoire (nominale, améliorée, négative).
Cette évaluation doit être un document de communication reconnu par les établissements publics et
privés, administratifs et financiers.
Les partenaires de l’évaluation doivent être connus du créateur/entrepreneur et des relais de vie et
développement de l’entreprise.
Des coefficients évolutifs peuvent être installés en fonction de la phase de mouvement où se trouve
entrepreneur et entreprise. Les facteurs de développement initial (vitesse de libération, vecteur
d’accélération, mise en orbite) doivent être renforcés par rapport aux facteurs administratifs et
financiers.
Il revient aux “euro-méditerranéens” de concevoir, de mettre en pratique, de faire reconnaître cette
méthode d’évaluation originale.
- En matière de formation, on rencontre le terme d’adaptation mais pas celui
d’anticipation ou peu celui de prévision.
Adaptation : modification rapide d’attitude, d’action, d’apparence pour tenir compte d’un
environnement immédiat (espace, temps).
Prévision : estimation intuitive ou raisonnée d’une modification d’un environnement qui n’est pas
nécessairement immédiat.
Anticipation : réflexion avant action suivant des informations (à caractère de probabilité variable)
concernant les modifications possibles d’un ou de plusieurs environnements. Les vitesses relatives
d’évolution et les interactions des environnements sont elles-mêmes à étudier.
Reprenant l’image des trajectoires, ce sont les fenêtres de tir qui se rapprochent le plus de cette
anticipation, l’adaptation étant le choix du chef de pas de tir pour déclencher l’envol.
- Rupture entre assistanat et partenariat
L’un des faits marquants, lors des conclusions des Rencontres, fut l’indication tranquille d’une rupture
culturelle forte entre Maroc et France voire Union européenne.
Le responsable de l’OFPPT a indiqué que nous avions quitté la période de l’assistanat et que nous
étions de plain pied dans la période du partenariat.
Les ressorts pratiques, techniques, relationnels, comportementaux - par tous et par chacun - doivent
intégrer cette rupture. Les pratiquer et les faire-savoir sont essentiels.
Quelques pistes de travail pour Rencontre, la CMJE, l’OFPPT
et le réseau des Maisons de la Jeune Entreprise :
- Comment faciliter l’accessibilité aux fonds européens, des Etats membres et du Maroc
pour des porteurs de projets marocains ?
- Comment soutenir et participer aux actions des Maisons de la jeune entreprise et en
particulier celle de Fès ?
*échange de stagiaires,
*échange de savoir-faire,
*sollicitation conjointe de la MJE de Fes et de Rencontre, pour une action dans le cadre
de MEDA.
- Comment rendre viables (globalement et pas seulement financièrement) des projets
issus des PME/TPE marocaines ?
- Comment aider à monter des dossiers viables de création d’activité ?
- Comment acquérir des connaissances en matière d’entreprenariat ?
- Rapprochements entre CGPME et CMJE
Afin de travailler ensemble et proposer des réponses concrètes à ces questions :
- l’OFPPT, Rencontre et l’AETE ont signé une convention cadre de partenariat, dans
laquelle les organismes s’engagent à travailler ensemble pour mutualiser leurs moyens,
faire des transferts de savoir-faire et s’inscrire ensemble dans des programmes européens
de type MEDA ;
- la maison de la Jeune Entreprise de Fes et au delà, le réseau des Maisons de la Jeune
Entreprise, envisage de travailler avec Rencontre et plus particulièrement sont
programme Cré’action, en vue de développer des actions communes de formation,
d’échanges de stagiaires et d’accompagnement à la création d’activités ;
- la CMJE et Rencontre s’engagent dans le cadre du Programme Concerté Maroc du
Ministère des Affaires Etrangères français, dans un travail pluriannuel conjoint
(2002/2004) de structuration et de professionnalisation des acteurs associatifs composant
la CMJE.
A. BOUGRIANE M. BOURAS
Président de la CMJE Président de Rencontre
EN MARGE DES RENCONTRES
Visite du centre de formation, d’ingénierie et de conseil tourné vers les entreprises : ETIGE
Trois établissements : à Fès, ouvert le premier en 1989, à Errachidia depuis 1991 et à Meknes, depuis
1994.
Accueil à Meknes par Oussama Loukili, directeur, coordinateur au Maroc des 8èmes Rencontres euroméditerranéennes
au titre de la CMJE (Confédération marocaine de la jeune entreprise).
L’Etige est la concrétisation de son projet professionnel lors de son « retour au pays ».
Les ressorts de sa réussite, consécration et concrétisation d’un travail de 10 ans, il les attribue à
l’amitié et à la confiance mutuelle. Il appuie sur le fait de croire en la personne, ce qui permet de
développer des partenariats.
“Il n’y a de partenariat que grâce aux hommes, qui tirent vers le haut... ou vers le bas.”
Pour Oussama Loukili, la venue à Meknes de membres du conseil d’administration de Rencontre, dont
il fait partie lui-même, permet de redynamiser l’équipe de l’ETIGE et d’avoir confiance dans l’avenir.
La formation entreprise est parmi les axes stratégiques de l’ETIGE.
Les 8èmes Rencontres euro-méditerranéennes sont le début d’un travail général au Maroc et
représentent un facteur de capitalisation d’expériences mises à la disposition des médias marocains et
de l’Etat.
Le programme d’Etat marocain “Action Emploi” et son fonctionnement financier montre que le
stagiaire court après la formation et que l’entreprise qui l’emploie n’est pas suffisamment motivée et
qu’elle ne possède pas de plan de formation.
Il n’y a pas d’esprit manageurial, « c’est une logique de court terme ».
Il y a un handicap de moyens. L’état d’équipement informatique est restreint hors du champ de la
formation professionnelle, le pouvoir d’achat ne permet pas l’acquisition de matériels adaptés par
l’initiative personnelle ou familiale.
Etat des lieux établi suite à une visite de formateurs ETIGE à Rencontre, Dunkerque.
Il y a un avant, un pendant et un après la formation. L’avant est la définition des besoins de
formation entre l’organisme et l’entreprise ; c’est noté “assez bien”. Il y a un pendant, noté “bien”. Et
il y a un après, qui est l’évaluation formation/stagiaire et organisme de formation/entreprise ; la
notation tend vers “insuffisant ou médiocre”.
Il en ressort qu’il faut formaliser les besoins de l’entreprise, mais il n’y a pas ou très peu de plan de
formation dans les entreprises marocaines.
Il existe au Maroc une forme d’apprentissage par alternance, de nature traditionnelle. Cela ressemble
au compagnonnage ou l’apprenti côtoie le maître et où la progression peut aller jusqu’à l’expertise.
Pendant cet apprentissage, l’enfant/l’adolescent continue d’aller à l’école. Il en ressort un besoin de
formation de tuteurs en entreprise et de tuteurs-formateurs.
Point majeur :
Au Maroc, il n’y a pas de culture de l’écrit et/ou du formalisme administratif. C’est la culture de l’oral.
Illustration : le rapport d’activité est raconté de vive voix par le commercial, pas de trace écrite. Et l’on
constate que le résultat n’en est pas mauvais pour autant en terme de placements des jeunes en
formation.
Point important mis en évidence par Oussama Loukili : le relationnel.
Être vu à la télévision, avoir la capacité de traiter des problèmes qui vous sont soumis sont plus
importants pour avoir des stagiaires que l’argumentation circonstanciée ou la conviction de la qualité
de l’organisme de formation.
Mais... il n’y a pas de maintenance du relationnel (équipe de suivi ou accompagnement des
stagiaires).
Le constat est unanime : il y a une capitalisation complémentaire entre l’ETIGE et RENCONTRE à
développer.
RAPPEL DU PROGRAMME
De l’entreprenariat au développement local
VENDREDI 5 OCTOBRE 2001
9 H : Accueil des participants
9 H 30 – 10H15 : Ouverture officielle des travaux
Ahmed LAHLIMI, Ministre de l’artisanat, de l’économie sociale, de la PME PMI, chargé des affaires générales du
gouvernement représenté par Abdellah AMALLAH
Abdelouahad BOUGRIANE, Président de la Confédération Marocaine de la Jeune Entreprise
Mustapha BOURAS, Président de l’Association RENCONTRE (France)
….
10 H 45 : Table ronde - Entreprenariat et développement local
Animation :
Abdelouahad BOUGRIANE, Président de la Confédération Marocaine de la Jeune Entreprise
Jean-Philippe MARTIN, Administrateur de BANLIEUES, directeur de Mission Locale (Belgique),
Mustapha BOURAS, Président du Club Europe Maghreb
11 H 30 : Débat avec les participants
Suite de la Table ronde - Entreprenariat et développement local
Animation :
Allal ELMALEH, rédacteur en chef du journal la Vérité
14 H : La formation alternée instrument de professionnalisation des compétences
Mustapha HEJJAM, Directeur régional de l’OFPPT (Maroc)
Monique LE MAY, chargée des affaires internationales Groupe CESI (Centre d’Etudes Supérieures Industrielles) (France)
Abderafie SALIH, Directeur du Groupe ETIGE
Akila ZAROURI, Directrice de l’ADFE (France)
16 H : Le management des ressources humaines : variable active de l’épanouissement économique et de la cohésion
sociale de l’entreprise
Michel GRELIER, expert conférencier européen
16 H 30 : Débat avec les participants
17 H 15 – 18 H : Les financements publics, privés et européens pour le développement économique territorial
Mohamed CHAFIQUI, Directeur de cabinet du Ministre des finances et du tourisme
Monsieur Friedrich A.HEINEMEYER, délégation de la commission européenne à Rabat
Abdelhadi CHAIBAINOU, Groupement professionnel des banques marocaines
18H – 18H30 : débat avec les participants
La création d’activité, vecteur de développement local
SAMEDI 6 OCTOBRE 2001
Table ronde : la création d’activité, vecteur de développement local
Animation : Monique VAN LANCKER, Directrice de l’Association Rencontre
9 H : le développement local par la création et la promotion de la micro activité en Europe
Patrick FAILLENET – directeur ALMATEC, membre de l’Association des Clubs des Districts Industriels (France)
Philippe LAVIALLE, CGPME France
Jean Paul PRONOST, chargé de mission du Conseil National des Economies Régionales et de la Productivité
10 H : Analyse de la situation de la création d’entreprises au Maroc
10 H 45 : Débat avec les participants
11 H 30 : Exemples concrets d’aide à la création d’activité
Monique VAN LANCKER, présentation du programme Cré’action et du projet d’accompagnement à la création d’activité
dans le cadre du programme concerté Maroc (France)
Driss El ALAOUI, Directeur de l’Association Euro-Méditerranéenne pour le Travail et les Echanges (AETE) (France),
Abdallah AMALLAH, Conseiller du premier Ministre, Présentation du réseau des Maisons de la Jeune
Entreprise de Fès
Suite table ronde : la création d’activité, vecteur de développement local
Animation :
Yosr TAZI, animateur de l’émission Entreprendre (RTM)
14 H 15 : Micro-activité et emploi
Lauretta VALENTE, Directrice du CIOFS FP (Italie) ,
Nourdinne AYOUCHE, Président de l’Association ZAGORA
15 H : Les secteurs porteurs de la création d’entreprise au Maghreb
Amina BENABDESLAM, EFTG (Algérie)
Abdelaziz DARGHOUTH, Vice Président du Centre des Jeunes dirigeants (Tunisie)
Thami HAJJAJI, Président de l’Association des Administrateurs du Ministère du Commerce et de d’Industrie
15H45 : Débat avec les participants
16H45 : Les champs de la coopération euro-méditerranéenne
Pierre PROVINZANO, CGPME (France)
Kärl Erich KÖPF, Fondation Naumann (Maroc)
Lahlou MED NABIL, Agence du Développement du Nord (Maroc)
18H15 : Clôture des travaux et perspectives d’avenir : de l’intérêt de la création d’un « réseau d’Agences Régionales
de Développement » au Maroc
LISTE DES PARTICIPANTS ET DES INTERVENANTS FRANÇAIS ET MAROCAINS AUX RENCONTRES
EURO MEDITERRANEENNES DE FES LES 5.6 OCTOBRE 2001
A.HEINEMEYER
FRIEDRICH
Commission Européenne à RABAT
(Maroc)
Tél. : 00.212.37.76.12.17
ALLAL Benayad INSTITUT FRANCAIS
Rue Serghini
FES (Maroc)
Tél. : 055.62.41.49
ihespacelang@fesnet.net.ma
AMALLAH Abdallah
Chargé de mission auprès du
premier ministre
Ministère de l’économie sociale, des petites et
moyennes entreprises et de l’artisanat
AGDAL RABAT (Maroc)
Tél. : 037.68.73.00
AMRAOUI Mohamed OFPPT
I T A Nargiss
FES (Maroc)
Tél. : 055.64.01.88
ANAS Lahrichi LE MATIN
BP 2260
FES (Maroc)
Tél. : 055.62.58.21
AUGESSOU Rachid OFPPT
Ista Hay Adarissa
FES (Maroc)
Tél. : 064.90.55.01
AYOUCHE Nourdinne Association ZAKOURA (Maroc)
AZAMIE Ahmed Responsable Entreprise
2, Assat Jeyou
FES (Maroc)
Tél. : 055.63.74.15
AZEBA Mustapha EAUX ET FORETS
1 Av Hassan II
FES (Maroc)
Tél. : 055.62.55.33
ifmtbfes@iam.net.ma
AMEZIANE Sifieddine ANAPEC
FES (Maroc)
BACHA Mohammed DELEGATION EMPLOI
8, rue Marmoucha
FES (Maroc)
Tél. : 055.65.84.56
BASLIMANE Abdelaziz
Président
GROUPE MINIROS
Quartier Industriel SIDI BRAHIM
FES (Maroc)
Tél. : 035.40.49.92
Tél. : 055.54.35.93
BELEKAS Zakia RADIO TELEVISION MAROCAINE
Rue Ahmed Loukili
FES (Maroc)
BELGAID Brahim
Universitaire
UNIVERSITE SCIENCES ECONOMIQUES
Dhar Mahraz
FES (Maroc)
Tél. : 061.35.11.64
BEN AMAR Saïd COMMUNAUTE URBAINE
11 rue Mellilia Atlas
FES (Maroc)
Tél. : 055.64.31.69
BENABDESLEM Amina EFTG
17 chemin Abdelkader Gadouche
16035 ALGER (Algérie)
Tél. : 02.60.62.52
BENOUR Samir Journal « AL BAYANE » 62 bd de la Gironde
CASABLANCA (Maroc)
BENYAHIA Ali ECOLE HASSANIA
BP5178
FES (Maroc)
Tél. : 061.35.82.65
BOUGHANIM Saïd CREDIT AGRICOLE
40 Avenue Abdelali
FES (Maroc)
Tél. : 055.65.17.48
BOUGRIANE Zhour
Professeur
8, rue Salman Faussi
Route d’Inz
FES (Maroc)
Tél. : 055.65.63.74
BOUGRIANNE
Abdelhouahed
CMJE
26 Avenue Ibn Sena – Bd Hassan II – MEKNES
(Maroc)
Tél. : 61.35.14.28
BOUMHIDI Ismail ECOLE PRIVEE
Imb 51, avenue des Far
FES (Maroc)
Tél. : 062.10.24.89
BOURAS Mustapha,
Président
Association RENCONTRE
36 rue Thiers 59140 DUNKERQUE (France)
Tél. : 03.28.63.71.87
Fax : 03.28.63.71.69
e.mail : rencontre@asso-rencontre.com
Internet : www.asso-rencontre.com
BOUSFIHA Jawad OFPPT
Hay Adarissa
FES (Maroc)
Tél. : 063.02.11.86
CHAOUI Abdallah FEDERATION DE TELEBOUTIQUE
13 bis rue d’Agadir
MEKNES (Maroc)
Tél. : 061.50.30.25
CHECHA Boubker OFPPT
ISTA
Hay Adarissa
FES (Maroc)
Tél. : 055.60.19.76
CHEKIB Otmani ODCO
60, Bd Zerktouni
FES (Maroc)
Tél. : 055.65.43.62
CHHIBA Hassan OFPPT
ITA Confection
Al Adaressa
FES (Maroc)
Tél. : 055.61.09.24
COULIBALY Daouda,
Responsable Radio
Rencontre
Association RENCONTRE
36 rue Thiers 59140 DUNKERQUE (France)
Tél. : 03.28.63.71.87
Fax : 03.28.63.71.69
e.mail : rencontre@asso-rencontre.com
Internet : www.asso-rencontre.com
DESPLANCQUES
Christiane, secrétaire
générale
Association RENCONTRE
36 rue Thiers 59140 DUNKERQUE (France)
Tél. : 03.28.63.71.87
Fax : 03.28.63.71.69
e.mail : rencontre@asso-rencontre.com
Internet : www.asso-rencontre.com
DEVOS Michel, Trésorier
adjoint
Association RENCONTRE
36 rue Thiers 59140 DUNKERQUE (France)
Tél. : 03.28.63.71.87
Fax : 03.28.63.71.69
e.mail : rencontre@asso-rencontre.com
Internet : www.asso-rencontre.com
DEWAILLY Colette,
administrateur
Association RENCONTRE
36 rue Thiers 59140 DUNKERQUE (France)
Tél. : 03.28.63.71.87
Fax : 03.28.63.71.69
e.mail : rencontre@asso-rencontre.com
Internet : www.asso-rencontre.com
EL ALAMI Mohamed OFPPT
ISMTB
FES (Maroc)
Tél. : 055.74.18.24
EL ALAOUI Driss AETE Les bureaux de Passy I
Bât A – 710 rue d’Alco
34080 MONTPELLIER (France)
Tél. : 04.99.77.21.77
EL AMRANI Jamila
Directrice
HOTEL SHERATON
FES (Maroc)
Tél. : 068.20.80.97
EL AYACHI Ghazi Direction Provinciale d’Agriculture
FES (Maroc)
Tél. : 055.65.33.50
EL AYACHI Hicham CMJE
Rue Valenta
OUJDA (Maroc)
Tél. : 061.19.13.11
EL QANDIL Abdelmjid ACADEMIE DE L’ENSEIGNEMENT
Route de Sefrou
FES (Maroc)
Tél. : 055.64.20.23
ELAYACHI Sandrine ECOLE IPETI
Angle rue Skhnate et Aserte
OUJDA (Maroc)
Tél. : 056.70.64.13
ELFAZAAI Mohamed CMJE
Massira 1 Bloc 4 N°28
TAZA (Maroc)
Tél. : 061.48.06.84
ELFERGUI Abdellah CMJE
Rue Zalaghe
AGDAL RABAT (Maroc)
Tél. : 067.55.61.10
Fugui10@hotmail.com
ERICH KOPF Karl Friedrich Naumann Stiftung
35 rue Melouya – Agdal
10000 RABAT (Maroc)
Tél. : 37.77.75.09
ESSABER Ameur OFPPT
DRICN
FES (Maroc)
Tél. : 055.64.54.96
FAILLENET Patrick ALMATEC
(France)
Fax : 04.67.97.15.60
FARAJ Houda ETIGE
26 rue Howgrie, rue Miftah, route de Sefrou
(Maroc)
Tél. : 055.61.08.56
FATAS Mohamed MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE
Délégation FES MEDINA (Maroc)
Tél. : 055.63.44.59
FAVRESSE Francis,
Trésorier
Association RENCONTRE
36 rue Thiers 59140 DUNKERQUE (France)
Tél. : 03.28.63.71.87
Fax : 03.28.63.71.69
e.mail : rencontre@asso-rencontre.com
Internet : www.asso-rencontre.com
FILALI Mohamed INSTITUT SUPERIEUR DES TECHNIQUES
APPLIQUEES
Hay Adarissa
FES (Maroc)
Tél. : 055.64.01.88
FITAS Beghdad,
administrateur
Association RENCONTRE
36 rue Thiers 59140 DUNKERQUE (France)
Tél. : 03.28.63.71.87
Fax : 03.28.63.71.69
e.mail : rencontre@asso-rencontre.com
Internet : www.asso-rencontre.com
GAUMY Rainier DRIRE
941 rue Charles Boursaul
59500 DOUAI (France)
GEOFFROY Frédéric LIM France
22, place Roaldès du Bourg
31840 SEILH (France)
Tél. : 05.62.21.10.63
GEOFFROY Sylvie CLAP 1
Cheminement Louis Auriacombe
31000 TOULOUSE (France)
GHARBI K. Association AMSSF
164, Bd d’Oran
Montfleui
FES (Maroc)
Tél. : 055.73.45.21
GMIRA Mohamed Abdou MAAP
72, rue des écoles
Quartier Bouger
CASABLANCA (Maroc)
Tél. : 060.25.09.17
GRELIER Michel
Conférencier Européen
Association RENCONTRE
36 rue Thiers 59140 DUNKERQUE (France)
Tél. : 03.28.63.71.87
Fax : 03.28.63.71.69
e.mail : rencontre@asso-rencontre.com
Internet : www.asso-rencontre.com
HAJJI Ahmed CHAMBRE DE COMMERCE ET
D’INDUSTRIE
VN FES (Maroc)
HANI Abdelkebir SAFAE CREDIT
SALE (Maroc)
Tél. : 065.30.90.29
HARIZ Mohamed ACPE (Maroc) Tél. : 021.52.74.72
HEJJAM Mustapha OFPPT Hay Adarissa
Route Ain Smen
BP 136
30000 FES (Maroc)
Tél. : 055.60.95.46
HOTOT Bénédicte,
chargée de mission europe
Association RENCONTRE
36 rue Thiers 59140 DUNKERQUE (France)
Tél. : 03.28.63.71.87
Fax : 03.28.63.71.69
e.mail : rencontre@asso-rencontre.com
Internet : www.asso-rencontre.com
JABER Mohamed PREFECTURE
ZOUAGHA MOULAY YACOUB (Maroc)
Tél. : 055.69.51.51
JADA Abdel CMJE
Avenue Abbas Lamsaadi
FES (Maroc)
Tél. : 055.62.32.87
JOATHON Jeanine, Vice
Présidente
Association RENCONTRE
36 rue Thiers 59140 DUNKERQUE (France)
Tél. : 03.28.63.71.87
Fax : 03.28.63.71.69
e.mail : rencontre@asso-rencontre.com
Internet : www.asso-rencontre.com
JOATHON Maurice,
adhérent
Association RENCONTRE
36 rue Thiers 59140 DUNKERQUE (France)
Tél. : 03.28.63.71.87
Fax : 03.28.63.71.69
e.mail : rencontre@asso-rencontre.com
Internet : www.asso-rencontre.com
KAFFAF Rajae OFPPT Direction Générale
Ain Borja
CASABLANCA (Maroc)
Tél. : 022.60.07.41
Khamlichi RADIO TELEVISION MAROCAINE
Rue Ahmed Loukili
FES (Maroc)
KHAMLICHI Azzedine HECI
Avenue Allal Ben Abdalah
VN FES (Maroc)
LABIAD Azzedina CHAMBRE DE COMMERCE ET
D’INDUSTRIE
VN FES (Maroc)
Tél. : 055.62.31.83
055.62.28.32
LAHLIMI Ahmed Ministre
de l’économie sociale, des
petites et moyennes
entreprises et de l’artisanat,
chargé des affaires générales
du gouvernement
AGDAL RABAT (Maroc) Tél. : 037.68.73.00
LALHOU Mohamed Nabil Agence pour la promotion et le développement
économique et social des préfectures et provinces
du Nord du royaume
22 avenue Omar Ibn Al Khatab, Agdal
BP 6471
10101 RABAT INSTITUTS (Maroc)
Tél. : 037.77.60.17 ou 77.60.18
Fax : 037.77.60.46
LAMRINI Mohamed FACULTE DES SCIENCES
Dhar Mehrez
FES (Maroc)
Tél. : 055.64.30.28
061.35.90.30
LAVIALLE Philippe CGPME
Essonne (France)
Tél. : 01.69.36.33.89
Fax : 01.60.70.08.62
LE MAY Monique,
Chargée des affaires
internationales
CESI
297 rue de Vaugirard
75015 PARIS (France)
Tél. : 01.44.19.23.45
LEMERCIER Jean Luc,
administrateur
Association RENCONTRE
36 rue Thiers 59140 DUNKERQUE (France)
Tél. : 03.28.63.71.87
Fax : 03.28.63.71.69
e.mail : rencontre@asso-rencontre.com
Internet : www.asso-rencontre.com
LYAZGHI Ahmed SBI
Avenue Hassan II
VN FES (Maroc)
Tél. : 055.65.51.50
M. BELKOTEIN OFPPT
Délégation du Ministère de la formation
professionnelle
Hay Al Adarissa
FES (Maroc)
M. BENOIT INSTITUT FRANCAIS
Rue Ahmed Loukili
FES (Maroc)
Tél. : 055.62.32.21
M. BOUKOUTAM RADEEF
FES JDID DAR DBEIBER (Maroc)
Tél. : 055.52.50.15
M. CHARAI Quotidien « LE MATIN »
BP2260
FES (Maroc)
Tél. : 055.62.58.21
M. HASSANI PREFECTURE
SURETE (Maroc)
Tél. : 62.20.61
M. IBN ZAKAN PREFECTURE
FES MEDINA (Maroc)
M. ZOUITENE BMCE BAK
64 av des Far
FES (Maroc)
Tél. : 055.94.23.25
MACHCAR Zakaria CMJE
BP 2099
50000 MEKNES (Maroc)
Tél. : 061.55.07.44
MACHCAR Zakaria CMJE
BP N°2099
50000 MEKNES (Maroc)
Tél. : 061.58.07.44
MANI AROUSSI Mohamed MOUNATAF JAMIL
100 Sidi Ali Boughaleb
FES (Maroc)
Tél. : 068.35.91.35
MARTIN Jean-Philippe BANLIEUES
Place Morichar, 42
1060 SAINT GILLES (Belgique)
Tél. : 0032.2.53.71.734
MARZOUK Hafida RTM
Rue Ahmed Loukili
FES (Maroc)
MEKNASSI Abdelaziz GRETA
42, rue Winston Churchill
59240 DUNKERQUE (France)
Tél. : 03.28.58.77.27
MKOUAR Khalid Ecole ESISA
29 bis Av. IBN KHATIB
FES (Maroc)
Tél. : 055.65.70.95
MONTEL Pierre INSTITUT FRANÇAIS
Rue Ahmed Loukili
FES (Maroc)
Tél. : 055.62.32.21
MOUNIM Mohamed PREFECTURE
MEDINA BATHA
FES (Maroc)
MOUSLIH M. DIRECTION DES EAUX ET FORETS
25 boulevard Moulay Ahmed Loukili
FES (Maroc)
Tél. : 055.62.35.62
MOUTAOUKIL Saida RADIO TELEVISION MAROCAINE
Rue Ahmed Loukili
FES (Maroc)
Tél. : 062 30 80
NASSIRI Nourdine AGENCE MAGHREB ARABE PRESSE
Avenue Allal Ben Abdallah
Immeuble Asouane
FES (Maroc)
OUA CHIKH Abdelkrim DELEGATION REGIONALE DU TOURISME
Imb 6 Bessam
FES (Maroc)
Tél. : 055.94.12.70
OUAZZANI Ahmed Ecole ESISA
29 bis Av. IBN KHATIB
FES (Maroc)
Tél. : 055.65.75.16
esisa@crovnint
OUBICHAN Mouknin OFFICE NATIONAL DE L’EAU POTABLE
88 rue de Soudon
FES (Maroc)
Tél. : 066.90.95.27
OUDGHIRI Onsef Association AMSSF/MC
77 Arset Lemdelsi
FES (Maroc)
Tél. : 068.10.46.39
omjustintime@hotmail.com
OUGHAD Ahmed DELEGATION DU PLAN
Avenue Lalla Hasnae n° 32
FES (Maroc)
Tél. : 055.32.16.28
OULD CHERFA
Abdelkader
CMJE
Massira II Bloc 7 n°10
TAZA (Maroc)
Tél. : 061.48.06.84
PRONOST Jean-Paul CNERP
205 Bd Vincent Auriol
75013 PARIS (France)
Tél. : 01.42.22.35.29
PROVIZIANO Pierre CGPME PMI Consultant
16, rue Jacques Tati
91042 EVRY Cédex (France)
Tél. : 01.60.78.11.38
REZQ Mohamed
Trésorier
CMJE
Rue Zalaghe
AGDAL RABAT (Maroc)
Tél. : 064.50.26.44
RYADI Khalid CMJE
22 av Mohamed V
IM SENTISSI (Maroc)
Tél. : 055.51.45.77
SAAD ALAMI Youness Ecole HEC
Av Moulay Rachid IM 15 AP 2
FES (Maroc)
Tél. : 061.98.74.95
basaadALAMI@yahoo.fr
SABRI M. OFPPT
Hay Adarissa
FES (Maroc)
Tél. : 064.07.25.60
SALIH Abderafie ETIGE
5 rue Abi Tayeb El Motanabi
(VN) FES (Maroc)
Tél. : 055.64.05.95
etige@microbit.net.ma
SEMLALI Siham Ecole Supérieure de Management
Quartier Atlas
VN FES (Maroc)
SERHANE Abdelhadi Office National de l’Eau Potable
Inspection inter-régionale Atlas
FES (Maroc)
Tél. : 055.65.98.65
TAZI Aniss
Avocat
Hay Tarik II
FES (Maroc)
TAZI Rajae AGENCE MAGHREB ARABE PRESSE
Avenue Allal Ben Abdallah
Immeuble Asouane
FES (Maroc)
TOUALI Halima DELEGATION DE L’ARTISANAT
Rue Allal ben Abdallah
VN FES (Maroc)
Tél. : 055.62.56.54
VALENTE Laureta CIOFS FP
Via di san saba,14
00153 ROME (Italie)
Tél. : 039.65.75.55.64
VAN LANCKER Monique
Directrice
Association RENCONTRE
36 rue Thiers 59140 DUNKERQUE (France)
Tél. : 03.28.63.71.87
Fax : 03.28.63.71.69
e.mail : rencontre@asso-rencontre.com
Internet : www.asso-rencontre.com
YAHYA Saïdi LA VERITE
8 BP Yaakoub al Mansour N°52/53
CASABLANCA (Maroc)
Tél. : 063.05.91.11
ZAROURI Akila ADFE Maison des Formations
1, avenue industrielle
59520 MARQUETTE LEZ LILLE (France)
Tél. : 03.20.63.08.80
Fax : 03.20.51.76.83
ZOUAD Abdelaziz CMJE
9 bloc A AV AL
MOUSTAKBAL TAZA (Maroc)
Tél. : 068.34.92.36
Kezizog@caramail.com
ZOUAOUI Said OFPPT
Hay Adarissa
FES (Maroc)
Tél. : 055.64.01.88
 davido.extraxim@gmail.com